Darty Via Bella annonce jeter l’éponge ce 25 janvier 2017

Le 6 septembre 2011, le Parisien relayait l’annonce de l’ouverture de notre magasin Darty, au centre commercial Via Bella.

Vous vous souvenez peut-être que le magasin avait été littéralement pillé le 31 décembre 2015.

« Un homme qui sort d’un magasin Darty avec une tablette tactile ou un smartphone, quoi de plus banal ? Ce qui l’est moins, c’est d’y être allé avec une vingtaine de copains et d’avoir tabassé le directeur du magasin pour obtenir ce résultat. […]
Aujourd’hui, c’est peu de dire que le traumatisme reste fort pour les salariés. […]
Suite à l’agression, le magasin de Vitry a fait appel à un deuxième vigile et à un maître-chien. Coût de l’opération ? 15 000 € par mois. »
Le Parisien tweet

À l’occasion de l’Assemblée Générale du quartier du Coteau-Malassis, Monsieur le maire informe les habitants que ce Darty annonce sa fermeture définitive pour le 25 janvier prochain.

Des dires de Jean-Claude Kennedy, « le directeur du magasin est obtus » car il « ne veut pas sécuriser son magasin » et que « ce n’est pas le rôle de la mairie, de sécuriser les magasins, car si la mairie sécurise Darty, il faut ensuite sécuriser Conforama, ainsi de suite ». Monsieur le maire a par ailleurs indiqué que « Darty est une grosse enseigne : ils ont les moyens de sécuriser leur magasin ».

« Ce n’est pas le rôle de la mairie, de sécuriser les magasins »
Jean-Claude Kennedy, maire de Vitry-sur-Seine tweet

Darty a demandé un autre local à la mairie mais notre maire refuse catégoriquement d’accéder à cette demande car « c’est trop facile de dire ‘cet endroit n’est pas sécurisé, on veut aller ailleurs' ». Le maire dénonce enfin un problème « non pas avec l’enseigne Darty mais avec le directeur du magasin, qui ne veut rien entendre ».

On ne peut que déplorer cette position de la part de la majorité municipale communiste, car les moyens existent :

  • libération des pouvoirs de la police municipale, meilleure valorisation de la carrière de ces agents et renforcement de leur équipement ;
  • mise en place de la vidéoprotection, ce qui permettrait notamment d’avoir plus d’agents visibles sur le terrain ;
  • collaboration accrue avec la Direction Territoriale de la Sécurité Publique ;
  • et, surtout, risquer l’impopularité électorale en appliquant enfin une tolérance zéro, car le sentiment d’impunité ne cesse de se développer sur notre commune : grands excès de vitesse, infractions diverses au Code de la route, agressions, incivilités, dépôts sauvages…

Par ailleurs, la vérité semble temporairement inaccessible à Monsieur le maire, car le magasin Darty a bien mis de l’argent sur la table — et pas une petite somme — pour renforcer la sécurité de ce point de vente. Mais ce n’est pas le rôle d’un directeur de magasin d’assurer la sécurité d’une artère commerçante. Par ailleurs, la loi ne permet pas à une personne privée de faire ce que l’on veut avec des caméras, notamment lorsque le domaine public se retrouve dans leur champ de vision.

Oui, il est normal que le maire et son équipe mette tout en oeuvre pour assurer la tranquillité et la sécurité publiques sur la commune dont il a la responsabilité. Il ne faudra pas s’étonner, ensuite, que les commerces divers et variés continuent immanquablement à fermer leurs portes.

Aujourd’hui, c’est Darty qui jette l’éponge après un an de négociations stériles avec la mairie de Vitry-sur-Seine. Si rien ne change, ce sera peut-être demain le tour des autres magasins ou du restaurant.

À cause de l’inaction de la majorité municipale, aveuglée par des considérations idéologiques d’une autre époque, la ville continue de mourir peu à peu, année après année. Il suffit de se promener avenue Paul Vaillant Couturier ou sur la RD305 pour le constater.

Attribution des images: Scanner 78 / DR.

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire