David contre Goliath : la partie faible n’est pas nécessairement celle que l’on croit être

Nous entrons dans un moment fort de la campagne électorale en vue des prochaines élections municipales, lesquelles seront déterminantes pour les six années à venir. Chacun appréciera s’il souhaite reconduire cette merveilleuse expérience que nous vivons, ici à Vitry-sur-Seine, sous la domination communiste depuis 1926. Quoi qu’il en soit, sachez que tous les candidats ne se battent pas avec les […]

Lire la suite...